22/11/2008

Petits cakes framboises-noix de coco

Petits cakes framboises - noix de coco

cakes_framboises

 Pour 18 petits cakes

150 g de farine
400 g de sucre
200 g d'amandes en poudre
100 g de noix de coco râpée
le zeste d'un citron non traité
10 blancs d'oeufs
350 g de beurre
250 g de framboises (surgelées en cette saison
)

Tamiser la farine et la mélanger avec le sucre, les amandes, la noix de coco et le zeste de citron.

Monter les blancs en neige et incorporez-les délicatement aux ingrédients secs.

Incorporez le beurre (préalablement fondu) et continuez à mélanger délicatement.

Remplissez des petits moules à cakes aux trois quarts et garnissez chaque cake avec deux ou trois framboises.

Faire cuire au four préchauffé à 200°C pendant une vingtaine de minutes.

lampe_03 Pour vérifier la cuisson de mes gâteaux, j'utilise toujours une vieille aiguille à tricoter: planter l'aiguille au centre des cakes. Si elle ressort sèche, les gâteaux sont cuits!

lampe_03 Pour utiliser les jaunes d'oeufs, on peut faire une mayonnaise, un gâteau (en mettant plus de jaunes que dans la recette habituelle ou alors, en ajoutant un peu de lait pour compenser), une brioche, etc ....


Dictionnaire culinaire de Höfler livre013

Plombières (adj.inv.)- 1815 - A base de crème anglaise et additionné de fruits confits (charlotte plombières, crème plombières)
Plombières (n.f.):  - 1828 - Entremets glacé à base de crème anglaise et additionné de fruits confits.

 

16/11/2008

Soupe aux légumes et aux scampis

Potage aux scampis et aux légumes

soupe_lég_scampis

Pour 4 personnes

500 g de scampis
Un oignon
Un poivron rouge
100 g de haricots verts
Deux tomates
100 g de feta (en bloc)
7,5 dl d'eau
2 cubes bouillon de volaille
Sel, poivre, origan, huile d'olive

Faire bouillir de l'eau et y plonger les scampis pendant 3 minutes. Les décortiquer.

Couper finement l'oignon et détailler le poivron en petits dés.

Faire chauffer de l'huile d'olive dans une grande casserole. Y faire revenir l'oignon et les poivrons.

Ajouter les haricots verts coupés en petits morceaux ainsi que l'eau et les cubes bouillon.

Saler, poivrer et porter à ébullition. Laisser cuire 10 minutes.

Peler et couper les tomates en petits dés et les ajouter à la soupe, ainsi que les scampis et la feta émiettée.

Ajouter l'origan (et/ou autres herbes de Provence, selon les disponibilités) et laisser encore sur le feu pendant 3 min.

Servir avec du pain tartiné de beurre à l'ail et grillé au four. 

dyn001_original_262_212_gif_2595266_ed3a68d548e7aa8db56858de2ce2b177

22:17 Écrit par Mamini dans Les potages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potage, soupe, scampis, legumes, feta |  Facebook |

12/11/2008

Merci, M. Jacques Kother!

Parce j'apprécie beaucoup ce monsieur ... Parce qu'il exprime souvent les mêmes pensées que moi ... Parce que c'est un vrai connaisseur et passionné ... Mais surtout parce qu'il dit les choses beaucoup mieux que je ne saurais moi-même le faire ...

Je laisse la parole à M. Jacques Kother du Guide des Connaisseurs

"Et si la crise avait quand même du bon?

Pourquoi se priver?

Après le tout-en-conserve et le prêt-à-manger, voici le temps d'un retour aux sources, de l'affectif dans les casseroles, du fait-maison, du produit frais.

Les petits producteurs artisanaux ont la cote. Ils rassurent. Et quoi de plus satisfaisant pour l'esprit et pour le corps qu'une cuisine ludique, avec le goût des choses bien faites, le plaisir du sensoriel, le bonheur du préparé-maison.

Encore faut-il avoir le temps, diront les grincheux et les pessimistes.

Sans doute, mais les innovations d'aujourd'hui permettent de retrouver aisément et rapidement l'envie de mettre la main à la pâte, de valoriser le bon produit et de créer.

Cuisiner, c'est lutter contre la banalité mais c'est aussi faire une "oeuvre".

Le jus de fruit frais du matin est un bon début.

Oublié, le pasteurisé onéreux et remonté en vitamines synthétiques.

Rien que du naturel, excellent pour la santé!

Avec quelques ustensiles modernes et pratiques dans la cuisine, ce qui était tâche ingrate est devenu jeu d'enfant ... et de grande personne.

Faire son yaourt soi-même est une réelle économie.

Non seulement cela revient beaucoup moins cher mais les emballages et les transports polluants, c'est terminé.

C'est donc écologique.

Faire une soupe avec quelques légumes frais, c'est rapide, facile, et très bon pour le moral.

Toute une philosophie de vie se révèle dans l'assiette.

Plutôt que d'acheter du pain surgelé, sans âme et sans goût, pourquoi ne pas le faire soi-même?

Avec les machines à pain, c'est cinq minutes de préparation et la suite - pétrissage, levage, cuisson - est programmable.

Quand on se réveille, pain frais ou brioche sont chauds et parfument divinement la cuisine.

Le "home-made" est une des meilleures façons d'activer tous nos sens: la vue, le toucher, l'odorat et le goût.

Si la crise mondiale a eu des effets désastreux, il en est au moins un de positif: de plus en plus de gens se sont arrêtés de tapoter sur leur ordinateur pour repenser leur alimentation, et regarder légumes, viandes, fromages et fruits droit dans les yeux.

C'est "tendance".

On n'avale plus n'importe quoi. On se régale. L'imagination, la recherche du meilleur, les joies de la découverte, l'envie d'une table joyeuse éloignent la grisaille.

Rien ne remplace le plaisir de vivre! "


J'ajouterai que tout cela constitue un grand patrimoine que nous léguons à nos enfants.

Le goût du bon, du bien fait, du vrai, des bonnes odeurs dans la cuisine, de la convivialité ... quel est l'endroit plus convivial qu'une bonne table? Je n'en vois pas d'autre!

Bravo M. Kother! Vous êtes de ceux qu'on doit avoir plaisir à cotoyer, juste pour le plaisir de vivre!

http://www.leguidedesconnaisseurs.be

cuisinedautrefois

 

 

 

11/11/2008

Potage aux courgettes

Potage aux courgettes

Pour six personnes

1,2 kg de courgettes
2 oignons
2 pommes de terres moyennes
Bouillon (eau + cubes bouillon de boeuf)
Sel, poivre, noix de muscade
Un peu de beurre

Eplucher les pommes de terre et les oignons et les couper en morceaux.
Laver et couper les courgettes en petits dés (pas besoin de les éplucher).
Faire fondre le beurre dans une grande casserole, y faire blondir les oignons et les courgettes;
Introduire les pommes de terre, saler, poivrer et ajouter de la noix de muscade râpée.
Couvrir avec l'eau + cubes (il faut juste couvrir les légumes).
Amener à ébullition, baisser le gaz (la soupe doit frémir) et laisser cuire de 20 à 25 minutes.

63tku8f6

 

 

 

23:09 Écrit par Mamini dans Les potages | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : courgettes, potage |  Facebook |

09/11/2008

Gyros de dinde et pâtes grecques

Gyros de dinde et pâtes grecques

 dinde

Pour quatre personnes

800 g de gyros de dinde
300 g de pâtes grecques
1 carotte
1/2 courgette
1 tomate
2 càc de pesto rouge
Huile d'olive, sel, poivre

Couper la carotte et la demi-courgette en petits dés (pas besoin de peler la courgette. Concasser la tomate.

Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans un wok. Y faire dorer les morceaux de dinde de tous les côtés. Assaisonner de sel, poivre et paprika. Continuer la cuisson pendant 5 à 10 minutes (selon la grosseur des morceaux).

Porter 2 litres d'eau à ébullition et y faire cuire les dés de carottes, de courgettes et les pâtes grecques pendant 1/4 h.

Egoutter et ajouter les dés de tomates. Mélanger le tout et incorporer le pesto rouge.

Présenter le mélange pâtes-légumes, avec le gyros de dinde. 

gyros_dinde

 Bon appétit! expressio262

30/10/2008

Carbonnades de boeuf à la bourguignonne

carottes006

Carbonnades de boeuf à la bourguignonne

Pour 4 personnes

1 kilo de carbonnades de boeuf
3 carottes
2 oignons
250 g de champignons
2 dl de vin rouge (de préférence un Bourgogne)
2 dl de bouillon de boeuf (eau + 1 cube bouillon)
1 càs d'huile d'olive
1 càs de concentré de tomates
Beurre
2 càs de farine
Thym, laurier, persil
Sel, poivre
Un sucre

Dans un poêlon, faire bouillir 1 càs d'huile d'olive, 1 càs de concentré de tomates et 3 càs d'eau.
Laisser mijoter pendant quelques minutes.

Faire chauffer une grosse noix de beurre dans une casserole et saisir les carbonnades de tous les côtés.

Ajouter la farine et bien remuer. Allonger avec le vin rouge et le bouillon. Bien mélanger.

Ajouter le thym, laurier et persil (le tout lié avec de la ficelle de cuisine pour pouvoir facilement les enlever en fin de cuisson) ainsi que le morceau de sucre.

Verser le mélange à base de concentré de tomates sur la préparation.

Couper les oignons ainsi que les carottes en rondelles. Mettez-les dans la casserole.

Saler, poivrer, couvrir et laisser mijoter pendant minimum 1h30.

Faire étuver les champignons coupés dans un peu de beurre et les verser dans les carbonnades ainsi que leur jus de cuisson.

Les dernières minutes, laisser cuire à découvert afin que la sauce épaississe. Si ce n'est pas suffisant, ajoutez un peu de liant "sauces brunes". Enlever le bouquet garni.

Servir avec des frites ou des croquettes.

Conseil: comme tout bon plat mijoté, ce plat sera encore meilleur réchauffé.

carbonn_bourguignonne

 

Vins conseillés:

Bourgogne du Domaine de la Juvinière, A.C. Bourgogne

Couvent des Jacobins, A.C. Bourgogne

Inspiré d'une recette Colruyt

21:01 Écrit par Mamini dans Les viandes | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : boeuf, bourgogne, carbonnades, plat mijote |  Facebook |

19/10/2008

Sautés de porc à la mozzarella

Sautés de porc à la mozzarella

Pour quatre personnes:

4 sautés de porc
750 g de tomates pelées et concassées
2 gousses d'ail
2 càs de câpres
2 poivrons
200 g de mozzarella
un peu de parmesan râpé
Sel, poivre, paprika, origan, basilic
Un peu de farine
Huile d'olive

Fariner les sautés de porc (un truc: mettre la farine dans un grand sac à congélation, y mettre les sautés de porc un à un, fermer le sac et secouer)
Faire chauffer de l'huile d'olive dans une poêle et y faire cuire les sautés de porc, 3 à 4 min de chaque côté.
Pendant ce temps, faire chauffer de l'huile d'olive dans une casserole, y faire rissoler l'ail pelé et écrasé.
Y ajouter les tomates. Assaisonner avec sel, poivre, paprika, origan et un peu de basilic haché. Ajouter un sucre.
Laisser cuire tout doucement la sauce tomate, pendant une vingtaine de minutes. Ajouter les câpres.

Préparer un plat qui va au four, déposer dans le fond une fine couche de sauce tomate, y disposer les sautés de porc.
Verser le reste de la sauce tomate.
Couper les poivrons, enlever les graines. Les découper en lanières et les disposer sur le dessus de la préparation, ainsi que la mozzarella, découpée en tranches.
Parsemer un peu de parmesan sur le tout et enfourner à 180°C pendant 30 min.

sautés_mozza

Servir avec des tagliatelles.

Variante: on peut remplacer les sautés de porc par des filets de poulet.

sautés_mozza2

Inspirée d'une recette Colruyt