18/11/2009

Mousse au chocolat la la!

Voici la recette de la mousse au chocolat, dans sa plus simple expression ... de loin la meilleure, à mon goût!

Pas de beurre, pas de crème fraîche ... sauf peut-être une petite "maclotte" sur le dessus pour la présentation! hihi!


Par personne: 1 oeuf, 1 bâton de chocolat et 1/2 càs de sucre fin.

MOUSSE1

Cassez le chocolat en petits morceaux et faites-le fondre au bain-marie ou au micro-ondes, en y ajoutant un tout petit peu d'eau.

Séparer les blancs des jaunes d'oeufs. Fouetter les blancs en neige bien ferme. Battre les jaunes avec le sucre fin. Y ajouter le chocolat fondu en remuant bien.

Quand le chocolat est bien incorporé, ajouter les blancs en neige, progressivement et délicatement: ne pas mélanger mais soulever le mélange avec une cuillère en bois.

MOUSSE2

Mettre en raviers et entreposer quelques heures au frigo avant dégustation.

Et après, me direz-vous? Ben, elle a été tellement vite engloutie que je n'ai pas eu le temps de faire de photos!  TN-3269-mmmpfffffff

 

splp3yx2

20:26 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : mousse, chocolat, dessert |  Facebook |

25/12/2008

Le cougnou, ou cougnolle ...

C'est une tradition chez nous: pas de petit déjeuner de Noël sans cougnou, avec une bonne tasse de chocolat chaud!

Pour deux cougnous de taille moyenne:

550 g de farine
25 g de levure
25 cl de lait tiède
2 oeufs 
100 g de sucre
175 g de beurre
Raisins secs ou sucre perlé (ou bien les deux)--> quantité selon les goûts.
+ un oeuf et un peu de lait pour dorer les cougnous.
 
Dans un grand récipient, mélanger la farine avec le sucre et le sel et y faire une fontaine.

Faire tiédir le lait et y délayer la levure du bout des doigts.

Verser ce mélange au centre de la fontaine.

Y ajouter les oeufs entiers et le beurre (qu'on aura préalablement laissé ramollir à température ambiante).

Travailler jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Elle peut être un peu collante, c'est normal.

Couvrir la bassine avec un torchon propre et laisser reposer à température ambiante à l'abri des courants d'air.

La pâte doit doubler de volume.

Retravailler la pâte et y incorporer les raisins secs et/ou le sucre perlé.

Diviser la pâte en quatre boules. Façonner deux des boules pour faire le "corps" du cougnou.

De nouveau diviser les deux autres boules en deux et façonnez-les en petites boules que vous collerez de part et d'autre du corps.

Déposer les cougnous sur une plaque couverte de papier sulfurisé. Laisser lever.

cougnou_pate

Dorer le cougnou à l'oeuf + lait battus.

Faire cuire à four préchauffé à 180°C (th 6-7) pendant environ une demi-heure.

cougnou_cuit

Le cougnou représente l'enfant Jésus emmailloté, d'où l'origine de son nom emprunté au latin "cunae" qui signifie berceau, maillot.

Dans certaines régions, on le garnit avec un rond en plâtre (botroule, mastèle, macaron, selon les régions ...) ou un petit Jésus en sucre.

180px-Cougnou_Sugar_Decorations 180px-Cougnou

Ce "pain de Jésus" s'appelle cougnolle dans le Hainaut, cougnou ailleurs en Wallonie, coquille dans le Nord de la France, jeanbonshommes dans l'Est de la France. En connaissez-vous d'autres?

 

13:01 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cougnou, cougnole, noel |  Facebook |

03/02/2008

Les crêpes de Mamini

Les crêpes de Mamini

dame-crepe

Une recette un peu différente de celle utilisée habituellement. Je la tiens de ma grand-mère qui elle, la tenait de sa maman.

J'ai toujours fait mes crêpes comme cela et chez nous, ils n'en veulent pas d'autres!

Ah oui! N'oubliez pas l'ingrédient indispensable: la tendresse!

Pour six "gros" appétits:

1 kilo de farine pour pâtisserie
2 litres de lait entier
250 g de matière grasse (j'utilise la Solo)
50 g de levure fraîche
8 gros oeufs
De la matière grasse pour la cuisson

Faire tiédir un peu de lait et y délayer la levure.

Faire chauffer un demi-litre de lait avec la matière grasse. Celle-ci doit fondre complètement.

Tamiser la farine dans un grand plat profond. Faire une fontaine en son milieu et y mettre la levure délayée dans le lait. Mélanger du bout des doigts en ramenant un peu de farine. De la même façon, on incorpore les oeufs un à un à la pâte.

Continuer au batteur, tout en versant peu à peu le reste du lait ainsi que le lait tiède avec la matière grasse.

Continuer à battre jusqu'à ce qu'il ne reste plus de grumeaux (moi, j'achève au mixer à soupe pour être certaine que ma pâte sera bien homogène)

Lever lever la pâte pendant environ deux heures.

Faire chauffer une crêpière qu'on aura beurrée (deux cela va plus vite, mais il faut suivre le mouvement). Dès qu'elle est bien chaude, y verser une louche de pâte.

Laisser "prendre" la crêpe (le dessus doit être plus ou moins sec) et la faire sauter pour la retourner (plus facile et moins risqué: utilisez une large spatule pour la retourner)

Laisser cuire encore quelques secondes (pas plus!) et retourner sur une assiette!

On la garnit au choix avec de la cassonnade, du sucre fin, de la confiture au choix, du choco, à "l'anglaise": sucre fin et jus de citron, etc ...

dkotkger

 

22:13 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : crepes, grand-mere, recette, dessert |  Facebook |

10/11/2007

Le baba au rhum de la maman de Marie-France

Encore merci à Marie-France de m'avoir permis de publier cette recette sur mon blog.

http://unecuillerepourpapa.blogspot.com/

Je pense que toutes les mamans du monde doivent avoir leur recette fétiche qu'elles réalisent avec amour
et ont toujours autant de plaisir à servir aux amis et à la famille.

Pendant des années, à la maison les repas de fête se terminaient invariablement par un magnifique baba au rhum dont ma maman avait le secret. Elle m'a bien sûr donné sa recette le jour où j'ai quitté le domicile familial.

Les ingrédients : 180 g de sucre, 3 oeufs, 200 g de farine, 1 sachet de sucre vanillé, 100 g de beurre ramolli, 1 sachet de levure, 3 cuillerées à soupe de lait ; pour le sirop : 2 verres d'eau, 15 pierres de sucre et un verre de rhum.


Vous mélangez les 3 oeufs entiers avec le sucre et le sachet de sucre vanillé.

Vous ajoutez ensuite la farine mélangée à la levure, le beurre et le lait.

Vous versez dans un moule beurré et mettez au four thermostat 6 pendant environ 40 mn.

A la sortie vous faites le sirop avec l'eau, le sucre et le rhum et le versez sur le gateau chaud.

Ce n'est certes pas la véritable recette du baba, mais sincèrement c'est délicieux.
Ma maman remplissait le centre avec une belle crème chantilly maison.


Cette fois-ci, je l'ai présenté avec des pommes revenues au beurre et au rhum.

   Marie-France

baba_au_rhum

20:23 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : baba, rhum, dessert, gateau |  Facebook |

13/10/2007

Le pagnon (Borinage)

Voici encore un classique du Borinage. Le fameux pagnon qu'on mangeait le samedi et qu'on resservait le dimanche matin, trempé dans une bonne tasse de café bien chaud.

Là aussi, il y a des variantes. N'hésitez pas à me laisser des commentaires...

Ingrédients:

500 g de farine

2 oeufs entiers

40 g de levure fraîche (diluée dans un peu de lait tiède)

2 dl d'eau tiède

100 g de beurre

Sel, 2 c à s de sucre

Cassonnade blonde ("gamin")

 

Préparation:

Faire une fontaine dans la farine et y mettre les oeufs, la levure diluée dans le lait tiède, le beurre fondu, le sucre et le sel. Mélanger du bout des doigts en incorporant alternativement l'eau tiède et le reste de la farine petit à petit.

Quand la pâte forme une boule homogène, la laisser lever pendant une heure au chaud.

Ensuite, diviser la pâte en deux boules, les étendre et les mettre dans des platines à bords hauts. Laisser encore lever une demi-heure.

Ensuite, y faire des trous avec les doigts et verser de la cassonnade dans les trous et sur la surface de la tarte. Ajouter quelques noisettes de beurre, verser un peu de café sur la tarte et enfourner pendant 20 ' à four chaud. Un délice!

Le pagnon se déguste encore tiède ou froid.

Plus tard, je vous mettrai des photos au fur et à mesure que je réaliserai ces recettes. (malheureusement, le manque de temps ...)  

 

22:31 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (66) | Tags : borinage, pagnon, cassonnade, tarte |  Facebook |

30/09/2007

Les couques suisses

Les couques suisses ... pas celles que l'on vend dans les boulangeries et que l'on appelle plutôt des "baulus" chez nous. Que nenni! Qui ne se souvient pas, dans le Centre ou le Borinage, de ces boules de pâte, cuites à l'eau qu'on dégustait ensuite avec du beurre fondu et de la cassonnade "gamin". Alors, pour le plaisir des papilles, voici la recette .... à perpétuer!

Ingrédients

Pour la pâte: 1 kg de farine, 4 oeufs, 100 g de beurre, 75 g de levure fraîche. Pour la présentation: cassonnade blonde ("gamin" de préférence), beurre fondu

Préparation

Mettre la farine dans un plat, y creuser une fontaine. Délayer la levure dans un peu d'eau tiède, avec un peu de sucre. La verser dans la fontaine, y ajouter les oeufs entiers et mélanger du bout des doigts, tout en ajoutant peu à peu la farine et le beurre fondu. Quand la boule de pâte est bien homogène, la couvrir et la laisser lever au chaud, pendant une heure. Ensuite, retravailler la pâte et en faire des petites boules de pâtes (pâtons). Laisser de nouveau lever pendant une petite heure.

Faire bouillir de l'eau légèrement salée dans une grande casserole (assez large si possible) et y plonger les pâtons par trois ou quatre unités. Laisser cuire trois ou quatre minutes et ensuite, les retourner à l'aide d'une écumoire. Laisser encore cuire quelques instants et dès que les boules remontent à la surface, c'est cû!

couques_suisses2

Les servir parsemées de cassonnade blonde et arrosées de beurre fondu. Un délice, je vous dis!

couques_suisses

 couques_suisses3

S'il vous en reste le lendemain, vous pouvez les couper en petits morceaux et les réchauffer dans du beurre. Parsemer de cassonnade et ... c'est reparti pour la bonne chère!

bonapp2

00:20 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (68) | Tags : recette, borinage |  Facebook |