06/09/2009

Côtes de porc à l'berdouille

Après deux mois d'absence (ouf! ça passe vite!), me revoilà. Les vacances, le travail au jardin, tout cela m'a occupée par ailleurs ...


Mais l'automne revient, avec ses bons p'tits plats mijotés, les desserts maison et autres pourvoyeurs de kilos! lolll

Voilà une recette d'origine boraine ... la "berdouille", en borain, signifiant "boue".
Mais de la boue, elle n'en a que l'aspect car au goût, elle est incomparable! Testez-la et vous verrez, on vous en redemandera!

cochon_02

Côtes de porc à l'berdouille

4 côtes de porc
4 ou 5 échalotes
40 g beurre
40 g de farine
1/2 l de bouillon (eau+cube)
Estragon
1 càs de moutarde à l'ancienne
Une dizaine de petits cornichons
Beurre pour la cuisson des côtes
Sel, poivre

Saisir les côtes de porc dans du beurre, baisser le feu et les laisser cuire doucement.
Pendant ce temps, préparer la sauce: faire blondir les échalotes coupées en petits morceaux dans le beurre.
Saupoudrer de farine, bien mélanger et verser le bouillon.
Ajouter l'estragon haché, la moutarde et les cornichons coupés en fines rondelles.
Assaisonner, baisser le feu et laisser cuire doucement pdt 5 à 10 minutes.

Quand les côtes sont cuites, les servir accompagnées de la sauce, avec une bonne purée maison.

Quand nous étions enfants, nous faisions un cratère dans la purée et nous y mettions la sauce.

La sauce mélangée à la purée avait un peu un aspect de "berdouille" ... d'où son nom.

8okshoyp

23:29 Écrit par Mamini dans Les viandes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : cotes de porc, berdouille, borinage |  Facebook |

09/10/2008

Ratatouille de scaroles

Ratatouille de scaroles

Celle-ci, elle vient du Borinage. Toute simple et pourtant ...

Un bon p'tit plat d'automne ... les scaroles, au jardin, frétillent d'impatience lolll!!! TN-3269-mmmpfffffff

Et un bon conseil: faites-en un peu plus car le lendemain, écrasée sur une tartine, c'est divin! Mais si! Puisque j'vous l'dis!

Pour quatre à six personnes

une belle scarole
Un bon morceau de beurre
Trois gousses d'ail
1,2 kilo de pommes de terre
Sel, poivre, noix de muscade
Un cube bouillon de boeuf

Laver la scarole et la découper en lanières.

Faire fondre le beurre dans une grande casserole.

Couper l'ail en petits morceaux et le faire rissoler dans le beurre.

Y faire "tomber" la scarole. Couvrir et laisser cuire à petit feu.

Pendant ce temps, éplucher les pommes de terre et les couper en petits morceaux.

Quand la scarole a réduit de volume, y ajouter les pommes de terre.

Saler, poivrer, et ajouter un peu de noix de muscade râpée.

Mouiller d'eau en recouvrant presque les légumes. Ajouter le cube bouillon.

Porter à ébullition, puis réduire le feu au minimum et laisser mijoter environ 45 minutes en remuant de temps en temps.

Les pommes de terre doivent être cuites et l'eau doit avoir réduit de moitié.

On peut servir cela avec une côte de porc, par exemple.

Ici, je me suis servie du "bouilli" qui a cuit dans mon bouillon (voir mon billet du 08/10).

J'ai donc désossé et dégraissé le bouilli et je l'ai coupé en petits morceaux, que j'ai ajoutés à la ratatouille.

Voili voilou!

rata_scaroles

13/10/2007

Le pagnon (Borinage)

Voici encore un classique du Borinage. Le fameux pagnon qu'on mangeait le samedi et qu'on resservait le dimanche matin, trempé dans une bonne tasse de café bien chaud.

Là aussi, il y a des variantes. N'hésitez pas à me laisser des commentaires...

Ingrédients:

500 g de farine

2 oeufs entiers

40 g de levure fraîche (diluée dans un peu de lait tiède)

2 dl d'eau tiède

100 g de beurre

Sel, 2 c à s de sucre

Cassonnade blonde ("gamin")

 

Préparation:

Faire une fontaine dans la farine et y mettre les oeufs, la levure diluée dans le lait tiède, le beurre fondu, le sucre et le sel. Mélanger du bout des doigts en incorporant alternativement l'eau tiède et le reste de la farine petit à petit.

Quand la pâte forme une boule homogène, la laisser lever pendant une heure au chaud.

Ensuite, diviser la pâte en deux boules, les étendre et les mettre dans des platines à bords hauts. Laisser encore lever une demi-heure.

Ensuite, y faire des trous avec les doigts et verser de la cassonnade dans les trous et sur la surface de la tarte. Ajouter quelques noisettes de beurre, verser un peu de café sur la tarte et enfourner pendant 20 ' à four chaud. Un délice!

Le pagnon se déguste encore tiède ou froid.

Plus tard, je vous mettrai des photos au fur et à mesure que je réaliserai ces recettes. (malheureusement, le manque de temps ...)  

 

22:31 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (66) | Tags : borinage, pagnon, cassonnade, tarte |  Facebook |

30/09/2007

Les couques suisses

Les couques suisses ... pas celles que l'on vend dans les boulangeries et que l'on appelle plutôt des "baulus" chez nous. Que nenni! Qui ne se souvient pas, dans le Centre ou le Borinage, de ces boules de pâte, cuites à l'eau qu'on dégustait ensuite avec du beurre fondu et de la cassonnade "gamin". Alors, pour le plaisir des papilles, voici la recette .... à perpétuer!

Ingrédients

Pour la pâte: 1 kg de farine, 4 oeufs, 100 g de beurre, 75 g de levure fraîche. Pour la présentation: cassonnade blonde ("gamin" de préférence), beurre fondu

Préparation

Mettre la farine dans un plat, y creuser une fontaine. Délayer la levure dans un peu d'eau tiède, avec un peu de sucre. La verser dans la fontaine, y ajouter les oeufs entiers et mélanger du bout des doigts, tout en ajoutant peu à peu la farine et le beurre fondu. Quand la boule de pâte est bien homogène, la couvrir et la laisser lever au chaud, pendant une heure. Ensuite, retravailler la pâte et en faire des petites boules de pâtes (pâtons). Laisser de nouveau lever pendant une petite heure.

Faire bouillir de l'eau légèrement salée dans une grande casserole (assez large si possible) et y plonger les pâtons par trois ou quatre unités. Laisser cuire trois ou quatre minutes et ensuite, les retourner à l'aide d'une écumoire. Laisser encore cuire quelques instants et dès que les boules remontent à la surface, c'est cû!

couques_suisses2

Les servir parsemées de cassonnade blonde et arrosées de beurre fondu. Un délice, je vous dis!

couques_suisses

 couques_suisses3

S'il vous en reste le lendemain, vous pouvez les couper en petits morceaux et les réchauffer dans du beurre. Parsemer de cassonnade et ... c'est reparti pour la bonne chère!

bonapp2

00:20 Écrit par Mamini dans Les desserts | Lien permanent | Commentaires (68) | Tags : recette, borinage |  Facebook |